Professeur John T. Spikedirecteur de la Biennale d’art contemporain de Florence, critique et historien d’art (New York)

À propos de l’art d’Antoine Gaber : Professeur John T. Spike

Gaber115

Pièce d’art # 115, Blue Irises Still Life 2

Citation annotée: 

« Au début des années 70, les artistes conceptuels se sont délibérément approprié le travail de Van Gogh, et cette appropriation a été considérée comme de l’art d’avant-garde. Vous (Gaber) êtes l’artiste le plus avant-gardiste de cette exposition (Biennale 2003). Vous avez su identifier et évoquer des concepts dans votre art, vos formes et vos couleurs qui sont parfaitement intégrés. »

SpikeGaber

« J’aime votre représentation de Van Gogh, car non seulement avez-vous réussi à créer une belle image, mais j’aime tout particulièrement la façon dont vos coups de pinceau glissent jusqu’au bout des fleurs. Ce sont deux indices d’une bonne représentation de Van Gogh. »

Professeur John T. Spike

GaberSpike3

GaberSpike

Gaber147

Pièce d’art # 147, Water Lilies 13

BiennaleProfJohnSpikeArtCritique2

Citation annotée:

« L’atmosphère grisâtre comme dans un présage, l’utilisation mystérieuse des ombres amènent votre interprétation au-delà de la simple représentation des Nymphéas de Monet, mes compliments à votre travail. »

Professeur John T. Spike

BiennaleProfJohnSpikeArtCritique

BiennaleProfJohnSpikeArtCritique3

Citation sans annotation: 

« Antoine Gaber revisite les impressionnistes avec un œil nouveau et une sensibilité propre. Gaber s’est donné à la gloire de l’impressionnisme. Son pinceau et son coeur se sont dédiés à faire de l’art impressionniste, un art d’aujourd’hui. »

BiennaleProfJohnSpikeArtCritique4

Antoine Gaber avec le professeur John T. Spike, directeur de la Biennale d’art contemporain de Florence, critique et historien d’art (New York)

Biographie du professeur John T. Spike, critique et historien d’art :

John T. Spike est le directeur de la Biennale d’art contemporain de Florence et siège sur le jury international. C’est en 1997 que Pasquale Celona l’a invité à siéger sur le jury international de la première édition de la Biennale. Au courant de ces dix jours passés à se promener parmi les oeuvres exposées et à rencontrer les artistes, Dr Spike s’est intéressé à la vision globale qui se détachait de cette exposition, aux diversités culturelles et aux différentes formes d’expression, puissantes et innovatrices, des artistes qu’il y a rencontrés.

À la suite de la première édition, Dr Spike a été invité à devenir le Directeur de la Biennale. Il a dirigé et mené à bien la croissance des 2ième et 3ième éditions et attiré d’éminents critiques, tels que Dore Ashton, Veronica Birke, David Rubin et Barbara Rose, afin de siéger sur le jury international. Il aussi recruté d’importantes personnalités afin de commanditer la participation d’artistes indépendants à l’exposition. John T. Spike a reçu son doctorat de la Harvard University en 1979. Il est un historien d’art italien reconnu sur le plan international et l’auteur de plus de 20 livres et de monographies majeures sur Masaccio (1996) et Fra Angelico (1997), ainsi que de standard raisonnés des peintures de Mattia Preti (1999) et Caravagio (2001). Au courant de sa carrière, Dr Spike a organisé plusieurs expositions d’art italien et a tenu d’importantes conférences dans les plus grands musées autour du monde, tels la Pinacoteca Nazionale di Bologna; la Galleria degli Uffizi et la Biblioteca Nazionale Centrale à Florence; le Kimbell Art Museum à Fort Worth; la Royal Society à Londres; la Pierpont Morgan Library et le Metropolitain Museum of Art à New York; le Musée du Louvres à Paris; la Staatsgalerie à Stuttgart; et la National Gallery of Art à Washington, DC.