Antoine Gaber – Réalisateur, artiste photographe contemporain et peintre impressionniste canadien  – Biographie de l’artiste – 2003

En avril 2003, sous le patronage de l’honorable Marilyn Trenholme Counsell, lieutenante-gouverneure du Nouveau- Brunswick, l’artiste-peintre impressionniste canadien Antoine Gaber, supporte la Fondation canadienne du foie grâce à une levée de fonds exceptionnelle qui bénéficie aux résidents de la province du Nouveau-Brunswick au Canada. L’artiste dédie une partie importante de la vente de ses toiles durant son exposition à la Fondation canadienne du foie, région du Nouveau-Brunswick.

En novembre 2003, ses oeuvres sont également présentées, lors du Toronto Artist Home and Style Studio Tour, dans le but d’amasser des fonds pour la Fondation Canadienne contre le SIDA.

palazzo_firenze

florence_biennale_logo

En décembre 2003, en tant qu’un des artistes canadiens invité, Gaber a accepté de représenter le Canada et d’exposer ses oeuvres d’art à l’une des plus prestigieuses expositions européennes, la Biennale Internazionale dell’Arte Contemporanea à Florence en Italie. La participation d’un artiste à la Biennale se fait seulement par nomination du comité scientifique international des critiques qui compte aujourd’hui près de 50 membres venant des quatre coins du monde. Plus de 891 artistes, peintres, sculpteurs et photographes de plus de 72 nations ont participé à l’exposition la plus significative de l’art contemporain. La Biennale a déjà présenté le travail de personnalités renommées telles que le Prince Charles de Galles et l’actrice bien connue, Gina Lollobrigida. Les oeuvres d’art étaient évaluées par un jury international comprenant des curateurs d’art de musées ainsi que des critiques d’art contemporain de distinction. Les oeuvres choisies devaient rencontrer des critères spécifiques établis par les départements des affaires culturelles, formés d’ érudits en art avant de recevoir l’approbation finale de la part du comité organisateur de la Biennale pour exposer.

L’événement était sous le patronage de personnages de renommée dont le Président de la République d’Italie; le Ministre des Affaires étrangères d’Italie; l’ Ambassadeur des États-Unis d’Amérique pour la région de la Toscane; la Communauté de Florence et, finalement, le programme des Nations Unis pour l’amélioration du dialogue entre les civilisations.

Au cours de l’exposition de Florence, les oeuvres d’art de Gaber reçurent maintes critiques positives de la part de plusieurs critiques d’art de renommée. Ces mêmes critiques sont également des membres du jury de la Biennale Internazionale dell’Arte Contemporanea tel le Prof. John T. Spike, directeur de la Biennale d’art contemporain de Florence, critique et historien d’art (New York), ainsi que la Prof. Matty Roca, critique et historienne d’art (Mexique), laquelle est aussi membre de l’Association internationale des critiques d’art (AICA).

Pendant le cours de l’exposition, le Prof. Pasquale Celona, président de la Biennale de Florence, a décerné a Antoine Gaber le prix prestigieux de “Lorenzo il Magnifico” en reconnaissance de sa carrière artistique.

AG_Award

De nouvelles opportunités vont surgir maintenant que Gaber est listé et que son art figure dans le catalogue officiel 2003 de la 4e édition pour la Biennale Internazionale dell’Arte Contemporanea, laquelle édition est distribuée dans certains musées et galeries d’art à travers le monde.

lorenzo_magnifico_award

Dès son retour de son exposition d’art en italie, la gazette canadienne à grande distribution, The National Post , a publié un article sur Antoine Gaber. Le journaliste specialisé qui écrit dans la section Investissement, du Financial Post souligne que la valeur moyenne des peintures d’ Antoine Gaber aurait eu un rendement annuel composé de 38% comparativement à l’indice de référence le Standard & Poor’s (S&P 500) qui aurait produit durant la même periode (1997-2003), 7% par année. Pour les investisseurs, desirant diversifier leur portefeuille au-delà des actions, l’achat des oeuvres d’art est une façon intelligente d’ investir. Les porteurs d’obligations, bénificient encore plus d’ une meilleure diversification, lorsqu’ils investissent dans les oeuvres d’art. Ceci est une première, en terme de publication, où, un artiste a présenté les données de plusieurs années, démontrant la performance réelle de ses oeuvres d’art comparativement au S&P500.

Roche

À mesure que le temps passe, le talent d’Antoine prend de l’envergure. L’artiste ne cesse d’enrichir sa compréhension et son expression propre du monde qui l’entoure. Sa présence de plus en plus marquée sur la scène artistique internationale est un indice de la juste vision qui guide et façonne la constante évolution de son oeuvre.