Articles

Septembre 15, 2004

Les trois natures d’Antoine Gaber…
artiste, humaniste et homme d’affaires.

BIOGRAPHIE SUCCINCTE (Téléchargez la Biographie)

15 septembre 2004

LAROCHEGUYON

En une courte décennie, Antoine Gaber parvient à se hisser au rang des peintres les plus prisés(1) … Tels Monet, Pissarro, Renoir, Degas, Van Gogh et les autres, qui en 1860 furent les précurseurs de la peinture moderne en lutte constante contre la peinture d’atelier officielle de l’époque, en 2004, Gaber nous apparaît comme un artiste révolutionnaire, dans le sens qu’il a réussi à recréer l’impressionnisme de ses maîtres(2) , inexhaustibles sources d’inspiration à l’origine de son oeuvre picturale(3) .

Né Antoine Abugaber en 1957 au Caire, issu d’une famille d’intellectuels constituée entre autres d’acteurs, chanteurs, auteurs-compositeurs et artistes peintres, pratiquement de son berceau, il est séduit par les arts. Dès l’âge de huit ans, s’épanouit chez lui un sens profond de l’expression artistique qu’il exploite alors en Égypte par le biais de la photographie, où les contrastes d’ombre et de lumière exercent sur lui une constante fascination.

AAinCancunJuly

Humaniste dans l’âme, Antoine Gaber délaisse à Montréal une carrière d’acteur pourtant fort prometteuse et entame une carrière scientifique et d’homme d’affaires qu’il conjugue à la photographie et à son inextinguible amour pour l’art. Durant une vingtaine d’années, partagé entre Montréal et Toronto, il se dévoue à la recherche clinique pour le traitement du cancer – notamment aux thérapies contre le cancer du sein, le VIH et les maladies du foie – et donne son appui à diverses organisations caritatives. Au fil de l’éphéméride, son génie créatif arrive à concilier ses trois natures : l’artiste, l’humaniste et l’homme d’affaires. Gaber s’allie à la cause qui l’a animé pendant de nombreuses années, et qui l’anime encore. Plusieurs de ses toiles servent d’images promotionnelles à divers dossiers de presse relatifs aux thérapies contre le cancer du sein. Toujours dans une optique humaniste, en 2001, il concentre ses énergies dans la création et l’établissement de La Fondation Antoine Gaber, une organisation caritative privée qui s’engage à amasser des fonds pour le financement d’essais cliniques pour la recherche contre le cancer, ainsi qu’à promouvoir des artistes. Une partie importante de la vente des toiles de Gaber est par ailleurs injectée dans la Fondation.

Année charnière dans son parcours professionnel, 1994 le conduit à davantage se consacrer à sa vocation artistique. Ainsi prend vie la palette harmonieuse d’un peintre singulier Il commence à reproduire à l’huile le charme mystique de l’Égypte, exprimant son essence par un jeu délicat de lumière et de matière. D’un coup de pinceau très personnel qui deviendra sa signature, il explore l’éphémère beauté de l’espace occupé par la nature et capte avec une sensibilité bouleversante l’expression changeante de ses manifestations. Autodidacte, Antoine Gaber développe des techniques de superposition et de mélange des couleurs qui lui sont propres. Dans ses toiles, influencées par l’impressionnisme, sa capacité intrinsèque à créer « des contrastes, des tons, un dynamisme rythmique de la lumière et de l’ombre, reste irrévocablement une de ses plus grandes forces »(4) . Dans la magie de ses diaprures, son oeuvre lyrique nous offre un univers de paix et de silence intérieur; une oeuvre remarquable composée de paysages bucoliques où se dévoilent avec bonheur des campagnes regorgeant de fleurs et d’étangs parsemés de nénuphars; des paysages idylliques qui inéluctablement nous entraînent dans la profonde émotion qui galvanise Antoine Gaber dans l’acte de création.
En décembre 2003, invité à titre d’artiste canadien par le Comité scientifique international des critiques, Gaber représente le Canada et expose ses toiles lors d’une des plus prestigieuses expositions européennes, la Biennale Internazionale dell’Arte Contemporanea à Florence, au cours de laquelle il se voit décerner le prestigieux prix « Lorenzo il Magnifico » en reconnaissance de sa carrière artistique (5). Partout où se rend Antoine Gaber, il bénéficie de l’incroyable soutien des autorités gouvernementales et le patronage de personnages de renommée.
D’expositions en expositions, d’un continent à l’autre, autour du globe, l’artiste, l’humaniste et l’homme d’affaires ne cessent de contribuer à l’évolution des arts et de la science. Dans un souci continuel d’harmonie, Antoine Gaber, son oeuvre artistique, ses projets philanthropiques, ses rêves incommensurables de communion avec l’homme et la nature, à l’unisson concourent à la mission toute simple qu’il s’est donnée : mettre son talent au profit d’une bonne cause. Or ni le succès ni la notoriété n’ont eu raison du peintre et de ses idéaux!

NoraAtallaPic

Nora Atallaécrivaine et journaliste.
Kingsey Falls, Québec, Canada,

15 septembre 2004

1. « La valeur de ses peintures aurait augmenté à un taux annuel composé de 38% : une fracassante réussite, considérant que le Standard & Poor’s (S&P 500) a obtenu un rendement moyen de 7 % par année durant la même période (de 1997 à 2003)! » Scott Adams, journaliste au Financial Post, samedi le 27 décembre, 2003.
2. « Antoine Gaber revisite les impressionnistes avec un oeil nouveau et une sensibilité propre. » Citation du Professeur John T. Spike, directeur de la Biennale Internazionale dell’Arte Contemporanea de Florence, critique et historien d’art (New York).
3 « La musicalidad de las pinturas de Gaber es indudable y es el motor que permite al pintor recrear el impresionismo y no copiarlo. » Citation d’Antonio Mazzarro, philosophe et professeur d’art.
4.Citation Professeur Matty Roca, critique et historienne d’art (Mexique), membre de l’Association internationale des critiques d’art (AICA).
5.Remis par le Professeur Pasquale Celona, Président de la Biennale Internazionale dell’Arte Contemporanea à Florence.

Nora Atalla

écrivaine et journaliste