Articles

Avril 10, 2017

Mtra. Berta Taracena, Historienne et critique d’art (Mexique)

10 avril 2017

PASSION POUR LA VIE

Le Canadien, Antoine Gaber est un artiste dynamique et un organisateur qui fait la promotion de l’innovation de la science et de la culture afin de transmettre au public de nouvelles perspectives potentielles de vie. Dans ce contexte, en raison de son sens des affaires, il est un représentant exceptionnel et un pionnier pour influencer les changements sociaux.

Un bon photographe et grand peintre, il exprime ses émotions telles qu’il les ressent, émotions issues de la contemplation de la nature principalement dans le domaine spectaculaire des paysages et des fleurs.

Dans son expression artistique, ses couleurs prévalent plus que les lignes, cependant, ses lignes donnent à son oeuvre les mélanges structurels qui produisent une atmosphère captivante. Ces caractéristiques visuelles exceptionnelles sont évidentes dans ses séries telles que Swirl (oeuvres d’art circulaires), printemps, été, paysages marins, fleur de lotus, coquelicots, helenium, parterres de fleurs et bien d’autres, où son talent prédominant et sa passion pour la vie créent différents sujets remplis de lumière, qui fluctuent dans leurs contours offrant une transition tonale riche et vibrante.

En tant que photographe et artiste numérique, Gaber a créé une technique unique et originale appelée « Photographie évolutive par technique rubannisée » déjà très prisée pour son impact et son utilisation dans différents domaines.

Chercheur par nature et guerrier infatigable, Gaber invite son public à voir le monde de la nature et de l’humanité depuis un podium aux mille fenêtres, et à profiter de l’art tout en collaborant à des projets humanitaires, mettant son talent au service d’une bonne cause.

 

BERTA TARACENA

Historienne et critique d’art

LA MIRADA COLOSAL

Dans le panorama historique de l’art mexicain, considéré comme un phénomène culturel original et unique, pour ses quatre grandes périodes chronologiques (préhispanique, vice-royale, moderne et contemporaine) identifiées par la MIRADA COLOSAL de ses artistes à chacune de ses époques respectives. Les vrais artistes talentueux avec une vocation authentique méritent d’être inclus dans une tendance esthétique aussi puissante.

Des oeuvres remarquables d’architecture, peinture, sculpture, céramiques peintes, provenant de l’époque préhispanique et vice-royale sont éblouissantes. À la fin du XVIIIe siècle, l’Académie de San Carlos fut fondée et fut la première du genre sur le continent américain. C’était une école clé pour l’enseignement des arts et la diffusion de la culture au Mexique. Au XIXe siècle (période moderne), les paysages et les traditions autochtones ont été incorporés à travers les oeuvres de grands artistes tels que Juan Cordero, José María Velasco, Hermenegildo Bustos, José Guadalupe Posada, Mateo Herrera et plusieurs autres. Au XXe siècle émerge la puissante expression du muralisme, l’architecture et la sculpture renaissent. Dans tout le pays, du nord au sud et d’est en ouest, de grands musées et maisons de la culture sont construits et adaptés pour des activités culturelles qui se poursuivent jusqu’à aujourd’hui, avec de nouveaux projets et recherches esthétiques pour rejoindre le XXIe siècle comme lien supplémentaire à cette chaîne unique.

Il reste encore une tâche à accomplir pour diffuser populairement l’idée de la corrélation plastique entre ces grandes périodes esthétiques dont la diversité, la force et la richesse des expressions rendent la culture mexicaine unique. C’est un effort inclusif et passionné pour sauver notre trésor artistique, doublement précieux dans un environnement où la signification et la valeur de l’histoire sont souvent ignorées.

Nous invitons l’artiste contemporain canadien, scientifique, réalisateur, photographe et peintre impressionniste de paysages et de fleurs, Antoine Gaber, à se joindre à notre groupe de la MIRADA COLOSAL.

 

BERTA TARACENA

Historienne et critique d’art

 

 

BIOGRAPHIE:

Berta Taracena (née en 1925 dans la ville de Mexico) est une historienne, chercheuse culturelle et critique d’art mexicaine.

Taracena obtient une éducation de qualité, recevant un baccalauréat et une maîtrise en histoire mexicaine de l’Universidad Nacional de México. Elle a étudié et travaillé avec des universitaires tels que Francisco de la Maza et Justino Fernández.

Elle a commencé sa carrière d’écrivain jeune, publiant environ deux articles par semaine, passant généralement en revue les tendances actuelles de l’art, ainsi que l’actualité artistique. Elle a également commencé à faire des travaux de recherche, à écrire et à éditer des livres, ainsi que d’être conservateur de musées. Elle a travaillé avec d’autres notables du monde de l’art mexicain tel que Fernando Gamboa. Sa spécialité est les arts visuels mexicains, ayant écrit des centaines d’essais, articles et livres ainsi que des présentations à plusieurs conférences. Elle se concentre sur la continuité de l’art mexicain depuis ses racines préhispaniques jusqu’à nos jours. Elle a publié des livres notables sur des artistes tels que Diego Rivera, Manuel Rodríguez Lozano, Vladimir Cora, Leopoldo Flores et Antonio Ramírez, ainsi que Estética del arte mexicano en el tiempo en 2006.

Elle a déclaré que l’art mexicain « constitue un phénomène singulier et unique, en raison d’un mélange de traces et d’éléments qui réunissent une idée d’une cohésion originale, créée par les qualités de monument, et une riche imagination. La forme, la ligne, la couleur, la fantaisie et le sens sont tissés pour définir une idée de l’art avec des traits particuliers. »

En 2009, l’Universidad Autónoma del Estado de México lui a rendu hommage en reconnaissance de ses accomplissements durant le cours de sa vie.

Mtra. Berta Taracena

Historienne et critique d'art (Mexique)

Biographie

Berta Taracena (née en 1925 dans la ville de Mexico) est une historienne, chercheuse culturelle et critique d’art mexicaine.

Taracena obtient une éducation de qualité, recevant un baccalauréat et une maîtrise en histoire mexicaine de l’Universidad Nacional de México. Elle a étudié et travaillé avec des universitaires tels que Francisco de la Maza et Justino Fernández.

Elle a commencé sa carrière d’écrivain jeune, publiant environ deux articles par semaine, passant généralement en revue les tendances actuelles de l’art, ainsi que l’actualité artistique. Elle a également commencé à faire des travaux de recherche, à écrire et à éditer des livres, ainsi que d’être conservateur de musées. Elle a travaillé avec d’autres notables du monde de l’art mexicain tel que Fernando Gamboa. Sa spécialité est les arts visuels mexicains, ayant écrit des centaines d’essais, articles et livres ainsi que des présentations à plusieurs conférences. Elle se concentre sur la continuité de l’art mexicain depuis ses racines préhispaniques jusqu’à nos jours. Elle a publié des livres notables sur des artistes tels que Diego Rivera, Manuel Rodríguez Lozano, Vladimir Cora, Leopoldo Flores et Antonio Ramírez, ainsi que Estética del arte mexicano en el tiempo en 2006.

Elle a déclaré que l’art mexicain « constitue un phénomène singulier et unique, en raison d’un mélange de traces et d’éléments qui réunissent une idée d’une cohésion originale, créée par les qualités de monument, et une riche imagination. La forme, la ligne, la couleur, la fantaisie et le sens sont tissés pour définir une idée de l’art avec des traits particuliers. »

En 2009, l’Universidad Autónoma del Estado de México lui a rendu hommage en reconnaissance de ses accomplissements durant le cours de sa vie.